RETOUR

La mouche jaune du froment

Opomyza florum

 

Description et symptômes

  • L’adulte mesure entre 3 et 3.5 mm de long alors que la larve de couleur blanc nacré qui peut s’observer à la base des tiges mesure 7 à 8 mm.
  • Dans une parcelle, les plantes sont attaquées par foyers.
  • Les symptômes apparaissent au début du printemps, une fois que la larve a pénétré dans la plante. L’épi est détruit et devient marron, rappelant un dégât de gel, alors que la dernière feuille jaunit. La tige et la feuille décolorée deviennent fragiles, cassant facilement lorsqu’une faible traction est exercée.

 

Cycle de vie

  • La mouche jaune n’effectue qu’un seul cycle de reproduction par an.
  • L’adulte pond les œufs en octobre sur le sol, au voisinage des plantules de froment en cours de croissance.
  • Les larves issues des œufs qui ont éclos en fin d’hiver pénètrent entre les feuilles supérieures et creusent une galerie spiralée en rongeant la région centrale de la plante. Sous cette action, la feuille terminale du moment jaunit et l’épi en formation est détruit.
  • À partir de fin avril, la nymphose peut avoir lieu.

 

Dégâts

  • La larve ne se déplace pas d’une tige à l’autre et la capacité de compensation de la culture permet de n’induire aucune perte de rendement après une attaque par ce ravageur.

 

Risque

  • Semis précoces car cela correspond avec la période de ponte.

 

Confusion possible

  • Mouche des semis : attaque au stade 3 feuilles du blé
  • Oscinie : attaque aux stades 1 à 3 feuilles du blé
  • Mouche grise : attaque en hiver (février-mars)
  • Mouche jaune : attaque à la sortie de hiver et au début du printemps.

 

Lutte

Les traitements de semences sont inefficaces car l’attaque intervient trop longtemps après le semis. Le peu de dégâts engendrés ne justifie pas de traitement spécifique.