RETOUR

Atomaire - Bietenkever en culture de betterave

Atomaria linearis

 

Symptômes

  • Trous de 0,4 à 2 mm de diamètre dont les bords noircissent sur l’hypocotyle et la racine des jeunes plantes.
  • Des trous ronds sur les cotylédons et les premières feuilles.
  • Dépérissement de la plante en cas de forte attaque.

 

Description

  • L’adulte mesure 1 à 2 mm et est entièrement brun rougeâtre à brun foncé.
  • La larve mesure 2,5 mm et est blanchâtre.
  • Les œufs sont également blancs et mesurent 0,5 mm.

 

Cycle de développement

  • L’atomaire effectue un cycle de développement par an. Les adultes passent l’hiver dans le sol et reprennent leur activité au printemps, un peu avant la levée des betteraves.
  • Ils vivent dans le sol ou sur les parties aériennes de la plante en fonction du climat. Par temps sec, ils s’enfoncent à au moins 15 cm dans le sol. Les précipitations les font remonter et ils creusent alors de petits trous dans la partie enterrée de la tigelle.
  • Lorsque l’humidité de l’air est élevée, ils rongent la face inférieure des feuilles cotylédonaires, se déplacent à la surface du sol, et se colonisent le cœur de la plantule.
  • A partir du mois de mai, de nombreux vols sont observables et ils se disséminent dans les champs.
  • De juin à septembre, la femelle pond de 15 à 20 œufs dans le sol, près du collet des betteraves. Les larves rongent les radicelles et se nymphosent dans le sol à partir de la mi-juillet.

 

Facteurs favorables

  • Rotation courte, précédant ou proximité d’une culture hôte (épinard, betterave). Les vols ont lieu par temps chaud (plus de 15°C) et relativement humide.

 

Dégâts

  • Parfois importants, ils  peuvent conduire à devoir ressemer.
  • Les morsures peuvent servir de porte d’entrée pour d’autres pathogènes bactériens ou fongiques.

 

Confusion possible

  • Dégâts de collemboles, blaniules, scutigérelles, altises, taupins et tipules.

 

 

Gestion intégrée de l’atomaire en culture de betteraves

Pour une bonne gestion : 

  • Privilégier les rotations longues sans épinard, betterave et chanvre
  • Eviter la proximité des champs implanté avec les cultures-hôtes l’année en cours ou l’année précédente
  • Eliminer les débris de culture
  • Assurer un bon désherbage
  • Soigner les déchaumages

Voici deux documents reprenant les insecticides agréés en culture de betterave :

Pensez à consulter le site Phytoweb pour toutes les informations concernant les produits phytopharmaceutiques autorisés en Belgique.

Pour tout usage d’un pesticide, veillez à lire l’étiquette et à bien respecter les conditions et les conseils d’utilisation afin de garantir l’efficacité du traitement et la préservation de l’environnement !