RETOUR

Le gaillet gratteron

Galium aparine

 

Description

  • Dicotylédones
  • Rubiacées
  • Climat tempéré
  • Affinité pour sols calcaires limoneux
  • Milieu riche en azote

Stade précoce

Stade adulte

Cotylédons : elliptiques à ovales, de grande taille, sommet souvent échancré, au limbe charnu et échancré.
Premières feuilles : entières, linéaires, verticillées
(4 à 6 feuilles pour le 1er verticille), aigues au sommet. 

Taille : 30 à 120 cm.

Feuilles : verticillées, lancéolées, sessiles, bordées de poils crochus sur la face supérieure.
Tige : rampante ou couchée.
Inflorescence : en cyme, 5 à 10 fleurs, axillaire et terminale.
Fleurs : petites fleurs blanches Fruits : brunâtres et couverts de crochets (2-3 mm).                            

 

 

Cultures impactées

Cultures de printemps (orge, pois, féverole, betteraves, lin) et culture d’hiver (colza, céréales).

 

Nuisibilité

•  Nuisibilité en céréales : pertes de rendement significatives dès 2 plantes/m².
•  Nuisibilité tardive.
•  Difficulté de récolte (surtout en céréales).

 

Cycle de développement

  • La germination a lieu de septembre à juin.
  • La floraison a lieu de mai à octobre.
  • Une plante peut produire 350 graines

 

Lutte intégrée

  • Rotation des cultures : l’implantation d’une culture d’été permettra de diminuer la pression de cette adventice en culture d’hiver en cassant son cycle de développement.
  • Limiter les cultures d’hiver en cas de pression en gaillet gratteron.
  • Le labour est efficace car les graines de gaillet ont une durée de vie limitée lorsqu’elles sont enfouies dans le sol. Dans les systèmes tournés vers le non-labour, la labour peut être efficace en cas de pression trop importante de gaillet.
  • Retarder la date de semis en froment permet de diminuer les levées précoces de gaillet mais n’empêchera pas les levées tardives en hiver
  • A partir du mois de septembre, les faux-semis seront efficaces car les premières levées de gaillet sont observées à la fin de l’été.
  • Désherbage mécanique : efficace au stade cotylédon (herse étrille) mais peu efficace dans des situations plus tardives car le gaillet peut repartir facilement. Dans une culture sarclée, le binage diminuera la pression du gaillet.